Les débuts de Vixy Lix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les débuts de Vixy Lix

Message par Vixy Lix le Ven 17 Fév - 5:23

Bonjour/Bonsoir à tous,

avant de commencer je dois vous avertir:

CECI N'EST QUE DE LA FICTION!!! l'histoire qui suis n'est en aucun cas ce qui s'est passé pour de vrai, il n'y a jamais eu de "cousin Alexandre" (voir plus bas pour comprendre) alors veuillez juste vous assoir, lire et apprécier l'histoire de comment une jeune fille dénommé Sarah en est venue à devenir actrice X 100% lesbienne.

Vers la fin du Printemps de cette année là, Sarah n'avait que 12 ans lorsqu'elle fut plongé dans l'univers de la pornographie, alors qu'elle était la cadette de 3 enfants, les 2 plus vieux étant des garçons tout deux âgés de 15 ans, des jumeaux nommés Marc et André. Son corps était déjà en train de se développer pour devenir celui de la femme qu'elle allait devenir mais elle n'était pas encore attiré sexuellement par qui que ce sois. Un jours alors que c'est 2 frères devaient aller aider leurs père dans les champs pour rentrer les vaches dans la ferme, elle en profita pour grimper les marches de l'escalier et se dirigea droit vers la chambre de ses frères car ils avaient la fâcheuse habitude depuis environ 2 mois de jeter leur petite sœur de leur chambre quand elle entrait sans crier gare, un des deux toujours devant la commode tenant fermement le tiroir du milieu comme si il ne voudrait pas qu'il s'ouvre tout seul.

Sarah se dirigea vers la commode et empoigna les 2 poignées du tiroir puis tira pour l'ouvrir, le tiroir ne résista guère, et s'ouvrit sans difficulté. Sarah regarda et trouva ce que ces 2 frères semblaient tant vouloir garder secret, il y avait une pile de magazine dans le fond du tiroir derrière les chaussettes des garçons. Elle sorti celui du dessus puis regarda, il y avait quelque chose de bizarre avec ces magazines, ils étaient pleins de photos de femmes mais ces femmes devaient être très pauvres, car aucune ne portaient beaucoup de vêtement sur leurs corps. Certaines se cachaient du mieux quelle le pouvait avec leurs mains mais d'autre exhibaient fièrement leurs "pauvreté". Sarah les trouvait magnifique par contre, et avant même qu'elle puisse en prendre la prochaine revue, André se fit entendre dans l'escalier. Sarah remis le magazine en vitesse dans le tiroir et le referma, courra ensuite pour sortir de la chambre de ses frères, tout juste a temps pour voir la tête d'André dépasser du trou de l'escalier, elle fis quelques pas vers sa chambre, une chance que la salle de bain était à l'opposé de sa chambre avec celle des jumeaux entre les deux, elle pourrait utiliser cela comme alibi si jamais André lui demandait ce qu'elle faisait là. Par chance il ne remarqua pas qu'elle venait de sortir de sa chambre à lui.

André passa aura Sarah, puis se tourna vers elle. Il semblait que sa petite sœur avait changer depuis la dernière fois qu'il l'avait vus mais il ne mit pas le doigt sur le changement soudain. Il se retourna puis continua vers sa chambre à lui, alors que Sarah rentrait pour la dernière fois en petite fille innocente dans sa chambre. Sarah avait toujours les images de ces corps de femmes magnifique mais très peux vêtus dans la tête alors qu'elle s'assoyait sur son lit. Sans s'en rendre compte, sa main gauche venait de se glisser entre ses cuisses pour rejoindre son entre cuisse, elle ne savait pas ce qui se passait mais la situation était trop dure, elle ne savait pas comment s'y prendre et essaya ce qu'elle pensait être la bonne méthode pour soulagé cette envie soudaine.

Après quelques minutes elle n'arriva à rien, et fini par abandonnée, frustrée de ne pas avoir réussis son expérience nouvelle. Elle voulait gouter a ce plaisir nouveau qui venait de l'envahir, mais ne savait pas comment s'y prendre... c'est là que Sarah eue la pire idée de toute sa vie... Elle s'avait que demander de l'aide avec ca à ses frères ou à ses parents était une très mauvaise idée, mais il y avait le cousin Alexandre, qui venait de la grande ville et qui était âgé de 16 ans à l'époque. Elle savait qu'il allait venir passé l'été avec eux; et comme de fait, 3 jours plus tard le cousin Alexandre arriva à la maison familiale. Sarah avait concoctée son plan déjà, alors que ces deux frère partaient pour les champs avec leurs père, elle fit semblant d'avoir besoin d'aide avec un truc lourd à porté dans l'étable. Elle demanda à Alexandre de venir l'aider mais dans la tête de Sarah c'était pas comme ca s'est passé qu'elle avait imaginée cela.

Alors que les deux jeunes venait d'entrer dans l'étable, Sarah montant l'échelle et demanda à Alexandre de la suivre en haut car c'était en haut que "l'objet" était. Alors que Alexandre monta l'échelle elle se cacha derrière une balle de foin et attendit qu'Alexandre sois en haut pour lui dire que c'était un mensonge mais qu'elle ne l'avait pas fait monter en haut de l'étable pour rien. Elle se rapprocha de lui tout en essayant du mieux qu'elle le pouvait d'être "sensuelle" elle lui dit qu'elle avait envie de se sentir femme et Alexandre compris alors. Alexandre agrippa Sarah par le bras et l'attira vers lui, scellant ses lèvres avec celle de Sarah, lui enfonçant la langue dans la bouche comme si il serait avec la garce de service. Sarah fut surprise de la réaction d'Alexandre mais si elle aurait sue ce qui arrivait, elle aurait repousser le jeune homme, après un moment Alexandre devint comme possédé, retira ses pantalon et poussa Sarah dans la paille, il lui sauta dessus et arracha les vêtement de Sarah un après l'autre, traitant sa cousine de salope en chaleur en de petite garce qui ne méritait que ce qu'elle recevait en ce moment... Sarah compris alors que ce qu'elle était en train de subir n'était pas la manière "normale" pour la première fois. Elle se mis a pleurer mais Alexandre lui était déjà en train de se caresser l'engin d'une main tout en forçant Sarah d'écarter ses jambes de l'autre. Alexandre était plus fort que Sarah mais elle se défendit assez longtemps pour faire en sorte qu'Alexandre se fâche, il n'avait pas ce qu'il voulait alors il leva la main et puis... un retentissement sonore se fit entendre dans tout l'étable, Alexandre venait de giffler avec force sa cousine pour qu'elle coopère avec lui.

Sarah en eue assez elle cria de toute ses forces à l'aide dans l'espoir que quelqu'un, n'importe qui l'entende. Ce qui fut le cas... la fille des voisins, Karolyne, qui était la meilleure amie de Sarah l'entendit hurler dans l'étable et couru vers le champs ou les frère et le père de Sarah était, elle rencontra les jumeaux en premier puis leurs dit que Sarah criait dans l'étable, sitôt dit, les 2 frères lâchèrent leurs fourche à foin et couru vers l'étable. Arrivé dans l'étable ils grimpèrent l'échelle qui menait en haut trois échelons à la fois puis virent le spectacle sous leurs yeux... les jumeau sautèrent sur leurs cousin pour le tirer par le cou et les jambes le plus loin possible de leur petite sœur en lui criant des noms que seuls des ennemis se crierait par la tête. Alexandre avait beau être plus vieux que les jumeaux, ils étaient tout de même 2 contre 1 et après quelques coups échanger entre eux finirent par immobiliser leurs cousin trop entreprenant avec leurs petite sœur.

Sarah ne pensait a rien d'autre en regardant la scène qu'à tout ces vêtements maintenant déchirés, et comment elle allait se sortir de se problème avec ses parents. Le père de Sarah montra sa tête par le trou de la trappe au plancher de l'étage de l'étable à cet instant, il vit que ses fils retenaient leur cousin en l'immobilisant et que sa fille était à moitié nue en petite boule dans un coin de la pièce ses vêtement tous ou partiellement déchirés.

Alors que Sarah était rammener dans les bras de son père jusqu'à la maison, les 2 jumeaux ne relâchere leur cousin que lorsqu'ils étaient sure que Sarah était en sécurité dans la maison.

Dans la maison, le père retira sa chemise et couvrit sa fille lui disant qu'elle pouvait aller se remettre des vêtements à elle dans sa chambre, alors qu'il devait passer un coup de téléphone à quelqu'un. La mère de Sarah de son côté suivit sa fille pour l'aider après qu'elle comprit ce qu'elle venait de subir. Après un moment, en bas ont entendit le père parler à son frère au téléphone et ce qu'ils avaient a se dire semblait pas trop gentil. Sarah demanda a sa mère pourquoi les hommes était tous comme ca? et sa mère lui répondit que ce n'était pas tout les hommes qui étaient comme ca, mais que plusieurs ne savaient pas se comporter correctement avec les jeunes filles. Sarah alors avoua qu'elle ne voulait plus jamais avoir à faire à un homme de sa vie à part papa et Marc et André. Elle voulait se réconforter un peux alors et elle s'avait la réponse a cette question car elle la posait à sa mère tout le temps pour la faire sourrir, elle demanda pourquoi ces frère s'appellaient Marc et André. La mère compris ce que sa fille voulait faire et lui répondit la réponse que Sarah voulait entendre. "Tes frères se nommes comme cela, car ton père et moi avaient toujours dit que leurs premier garçon allait se nommer Marc-André... mais quand ils eurent la surprise d'avoir des jumeaux à l'hôpital, ils durent trouver une solution, ils finirent par décider de prendre la solution la plus simple, que de toute façon, c'était des garçons et qu'ils devaient partager le même cerveau. Donc ils séparèrent le nom en deux. LE premier fût nommé Marc et le 2e fut nommé André." Sarah sourit a cela, mais dans sa tête elle était vraiment décidé, plus jamais un homme allais la toucher dans ces endroits la sur son corps.

Quelques années passèrent et Sarah avait maintenant 15 ans, ses frères étant maintenant âgés de 18 ans ils était partis pour l'Université, mais revenait vivre chez leurs parents à chaque été. C'était l'automne et l'école recommençait dans quelques jours, Sarah et Karolyne était toutes les deux dans l'étable, exactement où Sarah il y a trois ans, avait eue sa mésaventure. Sarah jetait la paille en bas comme si elle voulait effacer son passé. Karolyne savait ce qui c'était passé à l'époque, mais elle voulait faire un truc pour l'aider à oublier. Karolyne ne savait pas quoi faire, mais elle savait qu'elle avait des sentiments plus fort que de l'amitié pour Sarah, elle ne savait pas encore c'était quoi par contre, mais cela changea dans les premiers jours d'école ou à l'école les élèves avait des cours de sexualité à partir de cette âge là.

Karolyne eue les yeux ouverts à ce moment là et elle compris que ce qu'elle ressentait pour Sarah c'était de l'amour et que c'était possible d'aimer une personne du même sexe. C'était un vendredi et pendant les 2 jours suivant elle planifia son plan et le mit en exécution le lundi suivant où elle allait être en classe de gym avec Sarah à la fin de la journée. Durant la douche à la fin de la classe Karolyne fit semblant qu'elle voulait que Sarah lui savonne le dos mais dans sa tête elle allait profiter de la situation pour prendre la situation bien en main. Alors que Sarah commença à frotter le dos de Karolyne mais Karolyne fit semblant de glisser sur le sol et se retourna rapidement vers Sarah alors qu'elle remontait le long de son dos avec le savon. Après s'être retournée brusquement, Sarah frotta sans le faire par exprès le sein droit de Karolyne avec le savon, le plan de Karolyne se passait exactement comme elle l'avait planifiée. Elle joua le jeu et fit semblant d'être offusquée de la situation, disant que si Sarah voulait juste ca elle pouvait se laver toute seule, et s'éloigna de Sarah. Mais quelques minutes plus tard, Karolyne se tourna vers Sarah et fit quelques pas vers elle. Elle continuait de jouer le jeu, mais tout allait bien se passé par la suite si Sarah accepterait le fait que Karolyne devait caresser le sein de Sarah pour être égale. Elle lui dit tout ca d'un trait alors que Sarah ne l'avait pas remarquée et sursauta lorsqu'elle entendit la voix de Karolyne venant de derrière elle.

Sarah surprise par la demande que Karolyne venait de lui proposer, elle fit un pas en arrière après qu'elle se soit retourner vers Karolyne. Mais Karolyne avait planifiée la situation, et sus que Sarah était en train de réfléchir à la situation, elle refit un pas par en avant se recollant contre Sarah et redit la proposition, ajoutant que si elle ne voulait pas, elle aurait a lui rendre un service plus tard. Sarah savait ce qu'était ces "services" et fini par acceptée la proposition, mais que ca ne devait pas durée trop longtemps. Karo sourit, car dans sa tête elle venait de gagnée, elle dit à Sarah que ca n'allait prendre qu'un moment, mais elle ajouta après avoir poser sa main sur le sein de Sarah que ce moment allait être très long, Sarah avait toujours été aussi grande et forte que Karolyne jusqu'à l'âge de 13 ans, Karolyne alors avait prit le dessus question grandeur et force physique, elle coinça Sarah dans le coin de la douche mais elle dit a Sarah qu'elle savait ce qui c'était passée dans le passé et que si jamais elle se sentait mal à l'aise, elle n'avait qu'à le dire et Karolyne arretait, mais que sinon elle allait lui montrer que les filles c'était bien mieux que les mâles minable.

Alors que Karolyne commença à toucher Sarah, Sarah ressenti des sensations nouvelles, au début c'était bizarre, mais très peux de temps ensuite, elle commença a ressentir du plaisir des caresses qu'elle recevait. Karolyne devait savoir comment se satisfaire car tout ce qu'elle faisait plut à Sarah au plus haut point. Elle sentait un truc bizarre dans son bas ventre devenir de plus en plus intense, mais ne savait toujours pas ce que c'était. Jusqu'à ce qu'elle le laisse sortir, un cri intense de pure désir et passion s'échapèrent des lèvres de Sarah. Karo elle ne voulait pas que l'entraineur les entendent et ruines le plaisir qu'elles avaient en ce moment. Elle scella la bouche de Sarah avec la sienne et enfonça sa langue dans la bouche de Sarah. Sarah fut surprise encore une fois et eue un réflèxe de recul avec sa tête. "C.. C'était ta langue ca? tu... tu m'as mis ta langue dans ma bouche?" Karolyne acquiesça d'un mouvement de tête. Je voulais juste t'empêcher de crier Sarah, mais tu as apprécier je crois. Ce fût le tour de Sarah d'acquiescer d'un mouvement de tête avant de partir a rire comme une écolière. Les deux finirent de se laver mutuellement se caressant toutes les deux, Sarah plus maladroitement que Karolyne, mais elle imitait ce que Karolyne lui donnait comme caresse et cela semblait plaire à Karolyne. Après leurs douche accompagnées de caresses ici et là. Les deux filles sortirent du vestiaire plusieurs minutes après que l'école sois fini, elle durent donc revenir chez elle à pieds mais comme elles restaient qu'à 1 heure de marche elles ne s'en faisaient pas trop pour la distance... durant la ballade sous les arbres couverts de leurs feuillage commençant à brunir dû à la période de l'année où ils étaient; les deux filles se tenèrent la mains des fois lorsqu'aucune voiture n'était dans les environ en campagne elle se collaient les mains aux fesses l'une de l'autre, pressant ces globes de chairs. Sarah avait des frissons a chaque fois que Karolyne le faisait. Elles arrivèrent toutes les deux devant la maison de Karolyne mais Karolyne s'arrêta devant l'entrée de sa maison. Elle regarda Sarah et lui demanda si elle voulait qu'elle vienne avec elle passé la soirée, et qui sait, continuer ce qu'elles avaient commencées toutes les deux plus tôt dans la douche commune de l'école. Sarah sourit à la proposition et demanda si Karolyne était sérieuse, mais à voir que Karolyne ne rigolait pas, elle compris que Karolyne était des plus sérieuse. Elle accepta avec joie, mais se dit dans sa tête qu'à un moment elle allait lui demander ce qui se passait.

Quelques centaines de mètres plus loins ils arrivèrent devant la maison de Sarah, où elles s'engagèrent toutes les deux dans l'entrée, passant devant la grange, puis devant l'étable, Karo n'y tennait plus elle demanda à Sarah de la suivre dans l'étable. Alors que les deux grimpèrent encore une fois vers l'endroit où la scène d'il y a quelques années c'était passée, elles s'arrêtèrent devant la pile de foin qui semblait toujours être comme Sarah la revoyait ou elle fut abusée par Alexandre. Karolyne fit alors ce que Sarah ne se doutais pas, elle prit la main de Sarah et l'entraina jusqu'au point exacte et dit à Sarah alors qu'elle la regardait droit dans les yeux: "il est temps que ce coin de l'étable devienne un coin où tu vas connaitre de merveilleux moment remplace ceux où tu as passée les pires moment de ta vie Sarah." Elle se coucha alors dans la paille ou, 3 ans auparavant, Sarah c'était retrouvée. Les deux continuèrent leurs études corporelles tendrement jusqu'à ce que le soleil se couche et qu'il sois rendu le temps pour les deux de rentrer. Mais Karolyne demanda à Sarah si elle pouvait venir demander aux parents de Sarah si elle pouvait couchée chez elle ce soir.

(fiou... encore une fois... désolé de couper court a mon histoire "romanesque" mais je jure... c'est la dernière fois que je coupe... demain soir je devrais mettre la dernière partie de mon histoire)

Vixy Lix

Messages : 2
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 36
Localisation : bonne chance pour trouver.^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum